Res per nomen 4, hommage à/tribute to Georges Kleiber, 30.05-1.06.2013, appel/CFP

15 juin 2012
Par

Colloque Res per nomen 4 – 30 mai - 1er juin 2013 – Université de Reims, France

4th Res per nomen Conference  – May 30th - June 1st, 2013  – Rheims University, France (english below)

Res per nomen 4 : Appel à communication 

Les théories du sens et de la référence. 
Hommage à Georges Kleiber 

Les colloques Res per nomen sont traditionnellement consacrés à la question de la référence en langue, vue du point de vue de la philosophie et de celui de la linguistique. RPN1 (en 2007) a fait le bilan de la question ; RPN2 (en 2009) l'a abordée sous l'angle anthropologique ; et RPN3 (en 2011) a examiné la question de la conscience et du sujet énonciateur.

Le colloque Res per nomen 4 entend traiter cette fois-ci des diverses théories du sens et de la référence. La tradition philosophique est très riche en théories dans ces deux domaines ; en linguistique, en revanche, la référence a été explicitement écartée de la réflexion linguistique par les pères fondateurs de la linguistique moderne, Saussure et Bloomfield, non parce qu'ils pensaient qu'elle n'y avait pas sa place, mais parce qu'ils estimaient que la linguistique devait d'abord, avant d'aborder la référence, se concentrer sur la langue et l'étudier sous l'angle d'un système de signes. Par la suite, la conception saussurienne du signe comme entité composée d'un signifiant et d'un signifié a été adoptée plus ou moins explicitement par la linguistique du vingtième siècle, alors même qu'elle instaurait une rupture avec une tradition issue de l'Antiquité et développée au Moyen-Age, qui voyait le signe comme une entité composée de trois éléments : vox, conceptus et res.

En France, la question de la référence en langue a été réintroduite dans la réflexion linguistique par Georges Kleiber à partir des années 1980. Res per nomen 4 voudrait être l'occasion de faire un bilan de son apport à la compréhension du langage, et notamment en ce qui concerne son concept-clé, la dénomination. Les linguistes sont invités à soumettre des propositions d'articles sur le sens et la référence, à partir des thèses de Georges Kleiber ou d'autres auteurs. Les philosophes pourront aborder le thème à partir de leurs philosophes préférés, par exemple Wittgenstein, Nietzche, Peirce, Frege, Strawson, Putnam, Russell, Mauthner, Condillac, Taine, Merleau-Ponty, Maine de Biran, Rousseau, Vico, etc. Il serait souhaitable, dans la mesure du possible, qu'ils fassent également référence à l'œuvre de Georges Kleiber.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Res per nomen 4 : Call for Papers 

Sense and reference. 
A tribute to Georges Kleiber 

The Res-per-nomen conferences have previously dealt with reference in language from the point of view of both linguistics and philosophy. RPN1 (in 2007) took stock of the referential paradigm; RPN2 (in 2009) looked at reference from the point of view of anthropology; and RPN3 (in 2009) examined the question of consciousness and the speaking subject.

Res-per-nomen 4 will look into the many theories of sense and reference. While the philosophical tradition is very rich in such theories, in linguistics, however, reference was explicitly eschewed by the founding fathers of modern linguistics, Saussure and Bloomfield, not because they thought reference did not have its rightful place in the study of language, but because they found it more pressing to concentrate on language as a system of signs. Later, the Saussurean concept of the sign as a signifiant/signifié double entity was adopted more or less explicitly by 20th century linguistics even though it went against a tradition dating back to Antiquity and the Middle-Ages of considering the sign as a triadic entity made up of three elements: res, conceptus and vox.

In France, Reference was reintroduced into linguistics by Georges Kleiber over the last three decades. Res per nomen 4 would like to take stock of his contribution to our understanding of language, particularly with regard to one of his key concepts: names and the naming process (dénomination in French). Linguists are invited to submit papers on sense and reference, from the point of view of Georges Kleiber or of other authors. Philosophers may look into the subject from the perspective of authors such as Wittgenstein, Nietzche, Peirce, Frege, Strawson, Putnam, Russell, Mauthner, Condillac, Taine, Merleau-Ponty, Maine de Biran, Rousseau, Vico, etc. It would be interesting (but not compulsory) to link these theories to Kleiber's.

Dates / deadlines 

- Date de soumission des propositions : 30 octobre 2012 / Deadline for submission: October 30th, 2012
- Date de notification : 30 janvier 2013 / Notification: January30th, 2013
- Programme définitif : 30 mars 2013 / Final programme: March 30th, 2013
- Remise des manuscrits pour publication : 30 août 2013 / Camera-ready deadline (final papers): August 30th, 2013

Les organisateurs, 
Emilia Hilgert
Silvia Palma
Pierre Frath
René Daval


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Mots clefs : , , , , , ,

Posté dans : Annonces

Les commentaires sont fermés.

Approches théoriques

Cognition sociale
Linguistique cognitive
Philosophie de la culture
Philosophie du discours
Philosophie du texte
Rhétorique du discours scientifique
Théorie de l'interculturel