[Séminaire] Analyse du discours animal : une nouvelle perspective pour les sciences du langage, 28 avril, Paris-Descartes

Analyse du discours animal : une nouvelle perspective pour les sciences du langage

Séminaire de recherche pluridisciplinaire « Critiques sociales du langage »
28 avril 2017 – 15h00-18h00 – Université Paris-Descartes (Sorbonne),
46 rue Saint-Jacques ou 4 rue Victor Cousin – Salle F 673, escalier G


Laura Gabrielle Goudet, Université de Rouen
Marie-Anne Paveau, Université Paris 13
Catherine Ruchon, Université Paul-Valéry Montpellier 3

Le projet d’une analyse du discours animal s’inscrit à l’articulation de deux contextes contemporains : un contexte épistémologique concernant les sciences du langage et plus généralement les SHS, où les réalités empiriques environnementales, en particulier non humaines, sont de plus en plus intégrées dans la réflexion ; un contexte éthico-politique international qui voit la place des animaux comme êtres vivants évoluer par rapport à la suprématie de l’espèce humaine (reconnaissance par exemple d’une protomorale des animaux qui se manifestent par une empathie ou des sentiments d’injustice).
Par discours animal, nous entendons globalement deux phénomènes liés et complémentaires : l’existence d’une faculté de langage animale ou communication animale (on posera une distinction entre parler animal et dire animal), qui fait l’objet de débats anciens dans plusieurs disciplines (la question du protolangage des animaux) et qui constitue par ailleurs une thématique littéraire et culturelle importante et ancienne (les animaux parlants) ; la question de la communication avec les animaux, qui en découle et qui mobilise une conception non dualiste du rapport humain-animal (impliquant notamment des questions d’adresse aux et de dénomination des animaux). Dans les deux cas, la question de l’anthropomorphisme vs l’anthropodéni (manière de contester aux animaux des qualités attribuées aux humain.e.s) met en jeu la manière dont les humains considèrent et de fait font exister les animaux, à partir d’une position spéciste de domination.
Nous présenterons d’abord chacune le point de départ de notre réflexion sur le discours des animaux, puis les cadres théoriques et méthodologiques que nous utilisons et construisons, et enfin l’état actuel de nos propositions et pistes de recherche.

Mots clés : analyse du discours animal, anthropocentrisme, anthropodéni, anthropomorphèmes, anthropomorphisme, dire animal, postdualisme, protolangage, protomorale

Références
Baratay Éric, 2012, Le point de vue animal. Une autre version de l’histoire, Paris, Le Seuil.
Brels Sabine, 2012, « L’animalité humaine : du constat scientifique aux conséquences éthico-juridiques », Lex Electronica, vol. 17.2.
David Precht Richard, 2016, On Animals. Animal rights and human limitation [titre original : Tiere denken], Goldmann.
Despret Vinciane, 2007, Bêtes et hommes, Paris, Gallimard.
Harley, T. A. (2017). Talking the talk: Language, psychology and science. London: Routledge.
Lenclud G., 2000, « Et si un lion pouvait parler… Enquêtes sur l’esprit animal », Terrain, n° 34, p. 5-22.
Lestel Dominique, 2001, Les origines animales de la culture, Paris, Flammarion.
Nurock Vanessa, « Les animaux sont-ils des êtres humains sympathiques ? Perspectives cognitives sur la question d’une « morale animale » », Revue du MAUSS, 1/2008 (n° 31), p. 397-410.
Pepperberg, I. M. (2002). The Alex studies: Cognitive and communicative abilities of grey parrots. Cambridge, Mass: Harvard University Press.
Piette Albert, 2002, « Entre l’homme et le chien. Pour une ethnographie du fait socio-animal », Socio-anthropologie, n°11, p. 87-104.
Premack D., 1988. « Does the chimpanzee have a theory of mind ? », repris dans Byrne R. & A. Whiten (eds), 1988, Machiavellian Intelligence, Oxford, Clarendon Press, p. 160-179.
Proust J., 1997. Comment l’esprit vient aux bêtes. Essai sur la représentation, Paris, Gallimard.
Proust J., 2000, « L’animal intentionnel », Terrain, n° 34, p. 23-36.
Summers, P. (1998). Talking with the animals. Charlottesville, VA: Hampton Roads Pub. Co.
Thomas, E. M. (2015). The Tribe of Tiger. Open Road Media.
Waal Frans de, 2016, Sommes-Nous Trop « Bêtes » Pour Comprendre L’intelligence Des Animaux ?, trad. Chemla Lise et Paul, Lonrai, Les liens qui libèrent.

Attention pour entrer à la Sorbonne

Si vous n’avez pas de carte étudiant ou autre vous autorisant l’accès à l’université vous devrez envoyer un mail à flxdanos@gmail.com pour que l’on vous inscrive, pour être sûr.e.s de pouvoir rentrer sans problème.


Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...